Notre monde évolue et comme lors du siècle des lumières, la France doit être exemplaire et montrer la voie. Nous pouvons développer une ère de postcroissance où l'humanité s'épanouit dans le respect des limites planétaires car l'immigration sur Mars est définitivement impossible. Notre proposition de référendum doit être soutenue par 185 députés et 4700 000 électeurs français. 

Au préalable, les débats des www.assisesduclimat.fr ont permis d'échanger sur tous les mécanismes possibles.

Les travaux en cours des Décarbonautes devraient conduire au lancement d'une votation nationale qui pourrait poser huit questions imbriquées après le préalable suivant :

Proposition de votation climatique :

La France, industrialisée depuis près de deux siècles, flambeau aux yeux du monde de l'idéal républicain de liberté, d'égalité et de fraternité, se doit de montrer la voie face au danger d'auto-destruction de l'humanité par un réchauffement climatique provoqué par l'irresponsabilité de nos sociétés.
Pour cela, il lui faut démontrer sa volonté irrévocable d'assumer ses propres responsabilités à l'égard de la planète et des générations futures, ce qui implique:  conformément aux évaluations de la communauté scientifique, de réduire de 6% par an pendant trente ans  l'empreinte écologique qui résulte de son niveau et de son mode de vie ;  et d'inviter les autres pays à prendre des engagements de même nature.

En conséquence, tous les électeurs français sont appelés à voter pour :

1. Prenons-nous, oui ou non, l'engagement formel d'une réduction de notre empreinte écologique au rythme de 6% par an ?

2. Tenons-nous, oui ou non, nos gouvernements responsables du respect de cet engagement ?

3. Voulons-nous, oui ou non, que cet engagement soit pris dans un esprit d'égalité et de justice sociale en se traduisant par des quotas annuels d'émission de gaz à effet de serre égaux pour tous ?

4. Voulons-nous, oui ou non, que les efforts faits par certains pour réduire plus encore leurs émissions puissent être récompensés par la possibilité de vendre l'excédent de leur quota ?

5. Voulons-nous, oui ou non, que les émissions de gaz à effet de serre découlant de nos consommations fassent l'objet d'une comptabilité obligatoire, où qu'elles se produisent, pour avantager les modes de production et de distribution durables ?

6. Donnons-nous, oui ou non, à notre gouvernement mandat impératif d'agir en direction de l'Union Européenne pour inviter tous les États membres à adopter la même démarche ?

7. Donnons-nous, oui ou non, à nos gouvernements mandat impératif de demander une réforme de l'Organisation mondiale du commerce imposant à toutes les filières de production une obligation de traçabilité des émissions de gaz à effet de serre ?

8. En cas de refus par les autres États de modifier dans ce sens les règles de l'OMC, voulons-nous, oui ou non, que la France se retire de l'Organisation mondiale du commerce et suscite une alliance  commerciale alternative de pays ayant les mêmes exigences de responsabilité à l'égard de la planète et des générations futures?

Mot à mot :
1-engager,
2-responsabiliser,
3-égaliser,
4-récompenser,
5-compter,
6-élargir,
7-mondialiser,
8-exiger

Variante

Attendu que le réchauffement climatique s'accélère en générant le chaos cataclysmique et les migrations climatiques porteuses de barbarie,

Attendu qu'il n'y a pas de techno solutionnisme qui soit crédible,

Attendu que les scientifiques demandent une réduction de au moins 80% des émissions mondiales avant 2050 comme résumé par les rapports successifs du Giec, soit passer de 52 Gt/an en équivalent co2 (41 en co2 seul) à moins de 10 en 2050. L'équivalence pour la France est de passer de 0.61 Gt aujourd'hui à moins de 0.1 avant 2050.

Attendu que la France doit protéger ses 3 principes de liberté, égalité et fraternité, cette fraternité doit être comprise envers les générations futures qui subiraient la perte d'habitabilité de la planète si nous ne faisions rien.

Il est demandé aux 68 millions de nos concitoyens

1-si nous voulons oui ou non assurer l'équilibre climatique planétaire pour 2050 pour éviter la montée des barbaries

2-faut-il limiter toutes sources de gaz à effet de serre dont la France est responsable, que ce soit localement ou de façon importée, oui ou non ?

3-voulez-vous que cette réduction soit égalitaire et socialement juste, oui ou non ?

4-voulez-vous que les gouvernements à venir soient dans l'impossibilité de bafouer l'engagement de résultat que nous prenons aujourd'hui, oui ou non ?

5-êtes-vous d'accord oui ou non, qu'on mette en place le comptage du carbone de tous nos produits et services pour en réduire le volume de 6% chaque année pendant 30 ans, avec l'obligation que toutes entreprises et organisations imputent à leurs clients et intermédiaires tout le carbone équivalent qu'elles utilisent pour leurs productions et activités, et en dotant gratuitement chaque citoyen du volume carbone correspondant à la moyenne française de 9000 kg eqco2, consommé lors de tous achats, et renouvelé chaque année à 94%?



Pour le soutenir ou questionner, merci de vous manifester comme "volontaires" :