Pour une post-croissance décarbonée, dépasser l'anthropocène

Notre monde évolue et comme lors du siècle des lumières, la France doit être exemplaire et montrer la voie. Nous pouvons développer une ère de postcroissance où l'humanité s'épanouit dans le respect des limites planétaires car l'immigration sur Mars est définitivement impossible. Notre proposition de référendum doit être soutenue par 185 députés et 4700 000 électeurs français. 

Au préalable il faut s'inscrire aux débats des www.assisesduclimat.fr pour échanger sur tous les mécanismes possibles

Le texte en serait simple : 

a) le climat est-il un bien commun mondial dont la préservation engage la responsabilité de chacun à la mesure de son impact ?

b) si oui les engagements internationaux pris par la France, visant à réduire d’année en année de 6 à 7 % notre empreinte carbone globale engage-t-elle le peuple français et ses dirigeants ?

c) si oui, nos émissions carbonées globales sont plafonnées et diminuent d’année en année. Comment gérer ce plafonnement ?

A- en fixant un prix du carbone assez élevé pour que la demande se trouve réduite dans les proportions souhaitées ?

B- en mettant aux enchères les quantités de carbone autorisées ?

C- en répartissant équitablement entre tous le volume plafonné sous forme de quotas annuels négociables, permettant à ceux qui font le plus d’effort de revendre une partie de leurs quotas à ceux qui veulent garder un mode de vie consommateur en carbone et ainsi préserver liberté et justice sociale ?


Pour le soutenir ou questionner, merci de vous manifester comme "volontaires" :